Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x

Saint-Martin coup de cœur du Jury des Trophées de l’ingénierie territoriale.

gibbsthrophies21112018La collectivité de Saint-Martin était à l’honneur, ce mardi 20 novembre 2018, au salon des Maires et des Collectivités locales, Porte de Versailles à Paris. Coup de cœur du jury, elle a reçu le Trophée de l’ingénierie territoriale.

Le Salon des Maires et des Collectivités Locales est le seul rendez-vous national qui réunit tous les grands acteurs de la commande publique. L’événement accueillait la deuxième édition des Trophées de l’ingénierie territoriale, organisée par Techni.Cités et La Gazette des communes. Ces Trophées sont l’occasion de mettre en lumière les innovations techniques des territoires. Ils récompensent les Collectivités territoriales innovantes dont le travail original contribue à améliorer la qualité du service public. Composé d’experts techniques, d’associations d’élus et des rédactions de Techni.Cités et de la Gazette des communes, le Jury décerne un prix aux projets les plus porteurs pour le service public.
La Collectivité de Saint-Martin a reçu le « Prix coup de cœur du jury » pour le travail transversal réalisé entre la direction de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme, dirigée par l’ingénieure Sabrina Placidoux et le service SIG - Système d’Information Graphique - dirigé par le technicien Martial Halley.
Le projet intitulé « Quand la police de l’urbanisme rencontre le SIG » consiste en la création d’une plateforme alimentée par les agents affectés à la Police de l’urbanisme qui permet de récolter des données en temps réel, telles que le nombre de chantiers en cours, le type de construction, etc., de les cartographier, d’identifier les zones dites à risques dans le cadre de l’instruction des autorisations d’urbanisme, notamment la DPI, afin d’élaborer des statistiques en matière de construction sur la partie française de l’île.
Présent au Congrès des Maires où il participait à l’atelier « Changements climatiques » organisé par l’association des Maires de France, le président Daniel Gibbs a pu assister à la remise des prix aux Lauréats saint-martinois. Fier du résultat, le Président a salué le travail des deux cadres territoriaux, Sabrina Placidoux et Martial Halley, qui ont permis à la collectivité de Saint-Martin d’être lauréate 2018 et qui par leur implication professionnelle ont prouvé dans le contexte tendu de la reconstruction, que notre Collectivité était tout à fait capable d’engager des changements profonds et novateurs au service de ses administrés.


Friendly Island - Clean Island, la collectivité lance une 3e campagne de nettoyage.

Du 20 novembre au 20 décembre 2018, la Collectivité de Saint-Martin réitère sa campagne de nettoyage Friendly Island – Clean Island avant la saison touristique et les fêtes de fin d’année.
Malgré les efforts de la collectivité qui a investi plus de 15 m€ dans la remise en état du territoire après Irma, malgré l’implication des associations citoyennes et des particuliers, certains endroits sont encore dans un état déplorable. La Collectivité a donc décidé de lancer une nouvelle campagne pour inciter au nettoyage.
Afin d'encourager cette démarche civique et collective, la Collectivité met de nouveau des bennes à disposition du public dans les quartiers. Une benne de 20m3 sera placée dans chaque quartier pour y évacuer les encombrants, et non les gravas de chantier que les entreprises doivent impérativement transporter elles-mêmes à l’écosite.
Les services de la Collectivité déplaceront les bennes en fonction des besoins et poursuivront les actions de nettoyage sur le domaine public. Les particuliers sont invités à nettoyer leur propriété et à utiliser les bennes.

Emplacements des bennes :
- Quartier d’Orléans : Terrain face au stade Thelbert Carti
- Cul de Sac : Entrée de Mont Vernon - sur le parking de l’ancien collège Soualiga
- Grand Case : Devant l’ancienne MJC - sur le parking de la Poste - à la Savane
- Rambaud/Colombier/St Louis/Friar’s Bay : Entrée de Colombier - La Batterie - Près du tamarinier de St Louis
- Agrément/Hameau du Pont : Face au supermarché Annicette - Virage face à la maison Piper - Terrain vague
- Galisbay/Concordia : Grand St Martin – ancienne Médiathèque – Spring
- Sandy Ground : Stade Albéric Richards – Rue Lady Fish – Face à la MJC – Baie Nettlé/Terres Basses.

De nombreuses propriétés privées sont restées en l’état depuis Irma. 15 mises en demeure de nettoyer ont été prononcées par la Collectivité ; de nouvelles mises en demeure sont en cours d’émission. Il s’agit par cette action d’impliquer les citoyens dans le nettoyage de leur lieu de résidence.
En parallèle, la collectivité poursuit son opération VHU d’enlèvement des Véhicules Hors d’Usage. Cette opération est gratuite pour tous ceux qui voudront bien se faire connaître auprès de la collectivité en contactant le 0590 52 27 30 (demander la direction de l’Environnement et du Cadre de vie).
Quant au transport des déchets vers les déchèteries, il est demandé aux particuliers et aux entreprises qui se joindront à cet effort de trier les déchets verts des encombrants avant de les transporter à l’écosite de Grandes Cayes ou à la déchèterie de Galisbay. Ce tri préalable est nécessaire car il facilite le traitement et le recyclage des déchets.
La Collectivité invite chaque citoyen à participer à cette action collective avant la saison touristique et les fêtes de fin d’année.
Friendly island – Clean island ! Soyez friendly, soyez clean. La propreté, c’est l’affaire de tous !

Confortement des berges du ponton de Cul de Sac.

La Collectivité a réalisé des travaux d’ensablement et de confortement des berges dans la baie de Cul de Sac. Ces travaux ont eu pour but de dégager l’accès au ponton de Pinel fréquemment utilisé par les bateaux passeurs qui assurent le transport de passagers vers l’îlet touristique.
Le chantier a consisté à poser des enrochements pour consolider les sols grâce au compactage de granulats et de sable. Le déficit de sable sur le site provoqué par le nettoyage intensif des algues sargasses par des engins de chantier, il y a quelques semaines, avait rendu nécessaire et urgente la mise en œuvre de ces travaux.

Des règles d’urbanisme simplifiées pour faciliter la reconstruction.

Réorganisé après le passage de l’ouragan Irma, sous l’égide du vice-président Steven Patrick, le service de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme intervient sur plusieurs axes de travail. La délivrance d’autorisations d’occupation du sol est l’un des services de la collectivité les plus sollicités en cette période de reconstruction. Le vice-président Steven Patrick a donné quelques chiffres lors de la séance du conseil territorial du 14 novembre sur la délivrance d’autorisations de construire. Ainsi, du 6 septembre au 31 décembre 2017, 111 permis de construire, 95 déclarations préalables (DP) et 3 permis de démolir ont été délivrés.
Les nouvelles règles d’urbanisme instaurées début 2018 ont facilité la reconstruction en simplifiant les procédures administratives. Ainsi, 439 déclarations préalables Irma (DPI) ont été accordées aux Saint-Martinois en 2018. A noter que 4 permis d'aménager et 419 certificats d'urbanisme ont également été délivrés. Depuis le 1er janvier 2018, 117 permis de construire et 108 déclarations préalables ont été accordés par la collectivité.
La Police de l’urbanisme créée après Irma a de son côté effectué plus de 500 contrôles sur le terrain de la reconstruction. Cette nouvelle police joue un rôle de contrôle mais elle est aussi une force de conseils et d’accompagnement auprès des Saint-Martinois désireux de reconstruire ou de régulariser leur bien. « C’est précisément le travail réalisé en ce moment même par la police de l’urbanisme qui va à la rencontre des familles pour les conseiller dans leurs démarches administratives de régularisation ou de reconstruction », a rappelé le vice-président, en séance plénière.

Découverte de Cadavre au niveau de la plage de la Baie Lucas à Oyster Pond.

Ce matin à 09 heures 30, un témoin signale à la Gendarmerie de SAINT MARTIN la présence d’un corps inerte au niveau de la plage de la Baie Lucas à Oyster Pond.

Rapidement sur place, les gendarmes confirment la présence d’un corps sans vie d’une personne de sexe masculin d’origine Antillaise, âgée de 20 à 30 ans dont l’identité est ignorée. Pour le moment, les causes de la mort sont inconnues. Une enquête judiciaire sous la direction du procureur de la République est ouverte et est confiée à la Section de Recherches pour déterminer les raisons du décès.

La gendarmerie a engagé sur les lieux, des militaires de la brigade de Marigot, la brigade nautique, la Section de Recherches et les Techniciens en Identification Criminelle de La Savane.

Toute personne, susceptible de fournir des éléments permettant l’identification de la personne décédée, est invitée à contacter le 17.


Vinaora Nivo Slider 3.x

RADIO FROM VOICEOFTHECARIBBEAN.NET

Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x