Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x

la réaction du Président Gibbs.

danielgibbs10062012Faisant suite à la réunion interministérielle qui s’est tenue hier à Paris sur la reconstruction de Saint-Martin, le Président Gibbs a donné plusieurs interviews à la presse locale et nationale. Voici en substance ce qu’il a livré comme message :

Le Président est effectivement déçu de constater que sur 200 millions de reconstruction prévus dans le PPI, l’Etat octroie 21 millions d’euros de crédits exceptionnels à Saint-Martin. Alors que l’Etat s’était pourtant engagé à financer intégralement le nouveau collège et l’école Emile LARMONIE suite à leur destruction par IRMA, la collectivité de St Martin ne recevra que 15 millions sur les 33 attendus. Le Président constate que l’Etat permet à la COM de Saint-Martin d’accéder à près de 40 millions de subventions de droit commun, c’est-à-dire auxquelles peuvent prétendre toutes les collectivités et auxquelles d’ailleurs Saint-Martin était éligible avant Irma. La COM utilisera ces leviers.
Sur les chiffres communiqués par l’Etat, notamment les coûts de l’intervention d’urgence, Le Président Gibbs regrette et s’étonne que l’intervention spéciale de l’Etat sur la reconstruction des infrastructures publiques soit mélangée avec les actions menées par l’Etat au titre de la solidarité nationale juste après le cyclone (qui ne concernent pas la reconstruction et donc le protocole discuté hier). On rend Saint-martin comptable de la solidarité nationale...
Daniel Gibbs se réjouis en revanche d’avoir pu obtenir la totalité de l’enveloppe du Fonds de solidarité de l’Union européenne, c’est-à-dire 46 millions d’euros.
Déçu mais pas découragé, le Président annonce en conséquence qu’il ne lâche rien et que la reconstruction sera quoiqu’il arrive financée et réalisée dans les conditions prévues jusqu’ici : les écoles, les routes et les infrastructures seront rénovées. La Collectivité sur son propre PPI « bâtiments et infrastructures » devra financer sur emprunt ou fonds propres 46 millions d’euros, auxquels s’ajoutent l’éclairage public (22 500 000 euros) pour lequel il n’y a pas eu d’arbitrage sur les crédits de cofinancement disponibles.

Cet article de la Tribune est l’erreur type à ne pas commettre dans l’analyse du protocole financier annoncé hier par l’Etat : https://www.latribune.fr/economie/france/un-pactole-de-500-millions-pour-la-reconstruction-de-saint-martin-et-saint-barthelemy-771552.html

 

Vinaora Nivo Slider 3.x

RADIO FROM VOICEOFTHECARIBBEAN.NET

Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x