Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x

Vendredi 23 novembre 2018, s’est tenue à Gran Canaria, la session partenariale de la Conférence des Présidents des Régions Ultra Périphériques d’Europe (CPRUP), à l’issue de laquelle la passation de la présidence entre les îles Canaries et Saint-Martin a

sessionpartenarialeCPRUP26112018C’est en présence du Roi d’Espagne, Felipe VI, et de la représentante du Parlement européen, la commissaire Corina Crétu, que s’est déroulée la session partenariale, à l’auditorium Klaus au centre de la capitale Las Palmas.
Dans son discours d’ouverture, le Président des îles Canaries, Fernado Clivajo, a rappelé les fondamentaux de l’Union des RUP et l’importance de parler d’une seule voix dans un contexte européen tendu. Le Roi Felipe, lui-même, a indiqué que son rôle était de soutenir cette parole unanime au niveau européen.
Le président Gibbs a souhaité mettre en avant les révisions successives du Plan Opérationnel FEDER-FSE, avec notamment la création d’un axe FEDER exclusivement dédié à la reconstruction. « Nous sommes la première région à saisir cette opportunité offerte par la révision du règlement général des fonds européens structurels et d’investissements, et qui a permis de créer un axe pour la reconstruction de Saint-Martin », a-t-il rappelé.

Parmi les priorités de l’année à venir, Saint-Martin a demandé la création d’une Task Force spécialisée sur les statistiques réunissant la Collectivité de Saint-Martin, les autorités nationales, la Commission. « Elle doit permettre de trouver une solution rapide et pérenne pour pallier l’absence d’appareils statistiques sur le territoire », a insisté le président Gibbs. L’objectif premier de la Collectivité de Saint-Martin pour la programmation post 2020 des Fonds structurels reste l’obtention des PO propres hébergeant des crédits à la hauteur des besoins réels du territoire. A court terme, il s’agit donc d’obtenir la classification de Saint-Martin en tant que région NUTS 2 grâce à une application dérogatoire du règlement n°1059/2003, comme cela a été le cas pour Mayotte.

Les priorités de la présidence saint-martinoise

La présidence Saint-Martinoise a défini ses priorités qui seront de fédérer les RUP autour de la préservation de leurs écosystèmes respectifs, de mobiliser davantage le Fonds Social Européen (FSE) en matière de formation, d’emploi et d’entreprenariat, d’adapter la règlementation européenne aux besoins de financement des entreprises ultramarines avec des aides aux jeunes créateurs d’entreprise, mais aussi aux entreprises de plus de 250 salariés, de rattraper les acquis communautaires en matière de traitement des déchets et de l’assainissement pour réduire l’écart de développement structurel avec l’Europe continentale et enfin d’accéder aux crédits de développement, recherches et innovation qui pourraient faire de nos RUP des territoires pilotes dans bien des domaines.

Lors de la conférence de presse de clôture, le président Gibbs a remercié la Commission européenne pour les efforts accomplis dans ses propositions législatives en faveur des RUP, « des propositions qui devront être renforcées », a précisé le président, saluant tout particulièrement la Commissaire Corina Crétu pour son soutien indéfectible après le passage du l’ouragan Irma.

Alors qu’il reprend la présidence de la Conférence des présidents des RUP, le Président Gibbs s’est en outre félicité de la qualité des travaux de la CPRUP et de l’unité consolidée entre les territoires membres dans le respect et la prise en compte des spécificités de chaque RUP dans l’ensemble des politiques de l’Union sur la base de l’article 349 du Traité de fonctionnement. Cette prise en compte va ainsi permettre de travailler sur des projets concrets en faveur du développement socio-économique des régions. « Le droit à la différence ne doit pas conduire à la différence des droits et à la régression pour raisons budgétaires. Nous sommes très attachés à l’égalité de traitement, au rattrapage et la convergence sur les standards nationaux et européens », a déclaré le président.
Pour sa présidence, Saint-Martin s’est notamment engagé à l’Excellence pour tous, « les RUP ne doivent pas être des territoires low cost ». La présidence Saint-Martinoise s’engage à défendre les spécificités des RUP et de poursuivre, avec la Commission européenne et les États membres, la mise en œuvre de la Communication RUP.

A noter qu’en marge de la Conférence, le Président Gibbs a participé à une réunion bilatérale avec la Commissaire Corina Crétu, de manière à faire le point sur l’attribution des Fonds européens, notamment le Fonds de secours post Irma (FSUE), et ainsi permettre à Saint-Martin de bénéficier des aides européennes là où le besoin est le plus urgent.


Vinaora Nivo Slider 3.x

RADIO FROM VOICEOFTHECARIBBEAN.NET

Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x