Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x

Un nouvel organigramme fonctionnel de l’ARS mis en œuvre le 1er octobre 2019.

La Directrice Générale de l’Agence de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, le Dr Valérie DENUX, informe de la nouvelle organisation de l’ARS mise en place après avoir pris le temps de l’échange et de la concertation. « Depuis ma prise de fonction en mars 2018, j’ai écouté avec attention les acteurs du monde de la santé, les usagers, les élus et mes collaborateurs qui connaissent bien le territoire et qui sont mes premiers conseillers ».

Elle explique en quoi il était nécessaire d’adapter l’organisation aux enjeux en présence tout en précisant le rôle de chaque direction :

Nous avons fait un constat partagé : il est devenu indispensable d’adapter notre système de santé aux attentes des professionnels de santé et de mieux répondre aux besoins de notre population. Même si nous avons de réelles spécificités, le constat est quasiment le même dans toute la France et c’est pour cette raison que la ministre des solidarités et de la santé a porté la Loi de transformation de notre système de santé « Ma santé 2022 » promulguée le 24 juillet 2019. Cette Loi met des outils à notre disposition pour favoriser l’innovation, l’adaptation à notre environnement et l’amélioration de l’accès aux soins des patients.

Pour utiliser au mieux ces nouveaux outils et être en mesure de concevoir un système de santé de la Guadeloupe et des îles du Nord rénové, il est tout aussi indispensable que l’Agence Régionale de Santé (ARS) se modernise elle- même si elle veut impulser, aux côtés de tous ses partenaires des idées novatrices et un accompagnement innovant. L’Agence avait été organisée, lors de sa création en 2010, sur des modalités calquées sur l’environnement santé de l’époque. Elle a été perçue parfois comme trop administrative et c’est aussi une des raisons du changement, car elle se doit d’être à présent une institution opérationnelle d’animation et d’accompagnement de projets, même si le contrôle reste indispensable pour garantir la qualité de notre système de santé.

Notre ARS a donc pris le temps pendant plusieurs mois de penser sa nouvelle organisation avec la contribution de tous ses agents sous forme d’ateliers prenant en compte les demandes, les attentes extérieures mais aussi le retour d’expérience. Les échanges ont été particulièrement riches et tous les collaborateurs de l’Agence se sont fortement impliqués sur ce projet de réorganisation.

Nous sommes parvenus à un résultat lui-même innovant et cela devrait nous porter collectivement vers la réalisation de projets concrets : création de maisons de santé pluridisciplinaires, numérisation du territoire, plan de retour aux fondamentaux dans la gestion des établissements, projet territorial de santé mentale par exemple.

C’est donc avec plaisir que notre nouvel organigramme, opérationnel depuis le 1er octobre 2019, est présenté. Les points remarquables de la réorganisation sont les suivants :

La Direction Générale a été remaniée afin de favoriser le déploiement de la stratégie territoriale de l’ARS. Elle se dote d’un poste de Directrice Générale Adjointe, d’un Directeur de Cabinet (outre la gestion du cabinet, il est chargé de conduire la communication institutionnelle et le suivi du projet Interreg Cares confié à une équipe projet). De plus, trois services vont permettre de mieux réguler le système de santé et allouer les crédits territoriaux (le service d’aide au pilotage du système de santé, le service inspection contrôle évaluation et le service financier territorial). Enfin, la Direction Financière et Agence Comptable, la délégation territoriale et l’antenne de Marie- Galante lui sont aussi rattachées.

La Direction de la Sécurité Sanitaire est en charge de recevoir les signalements, d’identifier les risques sanitaires en élaborant la planification nécessaire, et d’organiser la réponse aux situations de crises exceptionnelles. Cette direction a pour compétence également la sécurité sanitaire de l’environnement. La lutte anti vectorielle et le contrôle sanitaire de l’eau y sont des enjeux majeurs. Ces enjeux ne peuvent être relevés qu’avec les collectivités qui représentent les partenaires privilégiés et complémentaires de l’action de l’ARS dans ces champs. L’ARS apportera sa valeur ajoutée grâce à sa contribution à l’information en élaborant des outils, la formation, la planification, la production de recommandations et l’innovation.

La Direction de l’Évaluation et Réponse aux Besoins de la Population représente une approche novatrice puisqu’elle se concentre sur la bonne connaissance des besoins de la population par l’analyse des données, la démocratie sanitaire et la dynamisation du lien avec les collectivités locales. Elle est aussi la direction qui porte l’innovation au service des patients, la promotion de la santé et la prévention. Enfin, cette direction va s’appuyer sur toute cette dynamique pour animer la construction de filières et de parcours pour les patients en lien étroit avec les autres directions métiers de l’ARS.

La Direction de l’Animation et de l’Organisation des Structures regroupe la sphère sanitaire et médicosociale afin que la continuité entre ces deux champs soit assurée. Elle jouera un rôle essentiel dans la dynamisation du premier recours sur notre territoire en structurant et modernisant l’offre de santé ambulatoire. Elle relèvera le défi de veiller à la bonne gestion de nos établissements de santé et médico- sociaux en lien avec le Conseil départemental. Elle pilotera aussi la mise en réseau de tous les acteurs et animera tous les dispositifs de coordination territoriale et régulera la logistique santé, dont les transports sanitaires, les laboratoires, les produits pharmaceutiques, dispositifs et gaz médicaux ou encore le sang.

La Direction Démographie et accompagnement des Professionnels de Santé est également une création. Cette direction montre à quel point l’ARS souhaite investir dans le champ des ressources humaines en santé. Elle accompagnera de manière très proactive les professionnels et cherchera à favoriser l’attractivité de notre territoire. Elle participera à faire émerger de nouveaux métiers, tels que les assistants médicaux, et des approches nouvelles telle que la gradation des prises en charges grâce aux protocoles de coopérations ou aux infirmiers de pratiques avancées. Elle suivra aussi tout le champ de la formation des étudiants en santé, en impulsant l’intégration de nouveaux contenus pédagogiques pour préparer les jeunes aux nouvelles pratiques du monde la santé et en pilotant la diffusion de nouveaux outils tel que le service sanitaire qui porte la mise en œuvre de stages dans le champ de la prévention en lien avec l’Éducation Nationale.

La Direction des Affaires Internes qui est la garante du bon fonctionnement interne de l’ARS par la gestion des ressources humaines, les achats, la logistique, la sécurité et les systèmes d’information. Elle anime aussi la vie de l’Agence et assure la qualité de vie au travail et la prévention des risques afin que les agents disposent des meilleures conditions de travail possibles pour mener à bien notre mission.

Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x