Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x

La fin de l’année scolaire a sonné, les travaux peuvent débuter.

Qui se souvient de l’état des établissements scolaires après le passage d’Irma ? Qui peut encore penser aujourd’hui que ces établissements sont dans le même état qu’il y a 10 mois ?
Le Président Daniel Gibbs rappelle que les 17 établissements pouvant accueillir les élèves au lendemain d’Irma ont tous été réparés en urgence pour que la rentrée des classes puisse avoir lieu le 06 novembre 2017, soit 2 mois après l’ouragan. Des travaux d’urgence pour 2 millions d’euros tout de même, qui vont désormais laisser place aux plus grands travaux, pendant la période estivale, pour un montant de 9,5 millions d’euros.
Pour précision, il n’est plus question d’avoir recours à la procédure de « gré à gré » pour lancer ces chantiers de réparation (cette procédure avait d’ailleurs été accordée par l’Etat pour des travaux d’urgence, jusqu’au 31 décembre 2017), conformément à la législation en vigueur la collectivité a procédé à des appels d’offre pour réaliser l’ensemble des travaux des écoles. Ces marchés sont fin prêts, pour des questions évidentes de sécurité des élèves, il fallait juste attendre la fin de l’année scolaire pour pouvoir démarrer les chantiers.
Faut-il rappeler que 95% des bâtiments de la Collectivité ont été endommagés. Parmi ceux-ci, les 20 établissements scolaires que comptait l’île ont tous été fortement impactés et 3 d’entre eux ont été détruits : l’école élémentaire Nina Duverly, à Marigot, l’école primaire Emile Larmonie et le collège Soualiga, à Cul de Sac. De fait, l’année scolaire qui vient de s’écouler a été compliquée et perturbée pour tous.
Pour rappel, les seules écoles élémentaires qui ont achevé l’année scolaire 2017-2018 avec la mise en place d’emplois du temps en rotation, sont celles de Sandy Ground : l’école maternelle Jérôme Beaupère et l’école primaire Aline Hanson. La collectivité a pu trouver des solutions pour les autres établissements. A noter que la direction de la cité scolaire a accepté in fine l’installation de 4 salles préfabriquées qui seront mises en place cet été pour ne pas gêner la communauté scolaire. La Fondation de France livrera 4 salles préfabriquées supplémentaires pour la rentrée de septembre.

Il est aussi important de préciser que la collectivité n’a pas touché de « sommes astronomiques » pour la reconstruction de ses écoles. Bien au contraire ! L’enveloppe de 33M€ évaluée avec l’Etat et la DI-R pour la reconstruction du parc scolaire saint-martinois a finalement été réduite à 15M€, lors de la Réunion Interministérielle de mars 2018. Rappelons qu’avec cette somme, la collectivité est supposée réparer 17 écoles et reconstruire un collège et deux écoles, alors qu’un seul collège 900 coûte en moyenne 20M€ et une école en moyenne 4M€.
Le président de la Collectivité et sa vice-présidente en charge de l’Education Annick Pétrus se sont donné pour priorité de tout mettre en œuvre pour que la prochaine rentrée de septembre 2018 se fasse dans des conditions optimales.
C’est un engagement fort communiqué à plusieurs reprises par le président et sa vice-présidente, pour lequel 9.5M€ ont été dégagés dans le budget de la Collectivité. L’objectif est de procéder aux mois de juillet et août aux réparations et aux reconstructions qui s’imposent dans les 17 établissements scolaires toujours debout. Les travaux consisteront à la rénovation des toitures, des menuiseries, de l’électricité, de la peinture, des clôtures. La collectivité communiquera prochainement sur les travaux réalisés dans chaque école.
Pour ce qui est des équipements sportifs, un programme de réhabilitation a été lancé sous l’égide de la 1ère vice-présidente, Valérie Damaseau. La collectivité a misé sur la remise en état de la halle aux sports du stade Jean-Louis Vanterpool, qui sera prête pour la rentrée de septembre et qui pourra accueillir le sport scolaire (basket-ball – volley-ball – badminton – hand-ball et footsal). Le stade de football sera prêt avec une remise en état du terrain et la réfection de la toiture des gradins. Les plateaux sportifs de l’île seront livrés entre septembre et novembre 2018. Suite à la phase de contrôle du bâti obligatoire et au diagnostic amiante, la salle Omnisports de Galisbay devra être démolie. Une première phase consistera à démolir la toiture au mois de juillet.
Le président Daniel Gibbs et l’ensemble des élus du Conseil territorial remercient vivement l’ensemble des élèves et leurs familles, mais aussi la communauté éducative pour la compréhension et la patience dont ils ont fait preuve durant cette année scolaire perturbée. Le Président et sa vice-présidente mettent tout en œuvre durant les deux mois de vacances pour la réalisation de ces chantiers et une rentrée des classes sous les meilleurs auspices, le lundi 03 septembre prochain.

Vinaora Nivo Slider 3.x

RADIO FROM VOICEOFTHECARIBBEAN.NET

Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x