Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x

Discours de présentation des vœux 2023 Louis MUSSINGTON Président de la Collectivité d’Outre Mer de Saint-Martin à la presse

louimussington14072022Saint-Martinoises et Saint-Martinois,
Mes très chers compatriotes,
Chères toutes et chers tous,
Bonjour et merci d’avoir répondu à mon invitation à cette cérémonie de vœux.
Je vous présente, en mon nom personnel ainsi qu’au nom de tous les membres du conseil territorial, majorité et opposition comprise, mes vœux les meilleurs de santé, de bonheur et de réussite pour 2023.
Pour nombre d’entre nous, de pouvoir être ici, ensemble ce soir et de partager un moment convivial est fort appréciable. Il y a deux ans de cela, les conditions sanitaires ne le permettaient pas, même si c’était à l’occasion des vœux de nouvel an.

Je suis heureux de partager ces moments avec vous d’autant que vous êtes nombreux à avoir répondu à mon invitation.

Voici dix mois que j’ai pris mes fonctions de Président de la Collectivité d’Outre Mer de Saint-Martin. J’étais loin de m’attendre aux challenges qui ont été les nôtres depuis notre arrivée au pouvoir et qui se poursuivent en ce début d’année. Mais je dois dire que d’avoir été soutenu par mes co-équipiers, vice-présidents et conseillers, avec ou sans portefeuille, a rendu la tâche moins ardue. D’avoir pu bénéficier des conseils avisés de fonctionnaires expérimentés travaillant pour le compte de la Collectivité depuis quelques années, nous a également permis de contrer les défis de tous ordres.

Aujourd’hui, notre souhait c’est de nous tourner vers l’avenir et en ce faisant, nous tenons compte de nos forces.

2023 sera une année nécessairement meilleure ; la fin de la crise sanitaire semble se profiler. Mais j’appelle, cependant, chacun à rester vigilant et à prendre les précautions d’usage et maintenir quand il le faut, les gestes barrières.

Je n’ai jamais douté de notre capacité de rebond pour poursuivre le développement de notre collectivité, basé sur des valeurs partagées, des valeurs fondamentalement saint-martinoises.
2022, nous a prouvé :

- que notre collectif était fort, le Rassemblement associé à l’Alternative a gagné,
- que notre sentiment d’appartenance est vivace et
- que nous avons su mettre en œuvre des actions collectives efficaces.
La modernisation de notre administration territoriale entamée en est une illustration.
Par la coordination assurée le nouveau Directeur Général des Services, l’implication sans relâche des Directeurs Généraux Adjoints en charge des différentes délégations, le travail effectué en transversalité afin de ne rien négliger, ne rien omettre, par l’adaptation des modalités d’accueil de nos administrés par la valorisation des actions en faveur de la jeunesse, de la formation, de l’action sociale, de la culture, du développement humain, du développement économique et l’aménagement du cadre de vie et des services techniques, par la diffusion systématique de l’information, par la poursuite de nos engagements et le suivi des appels à projets et des marchés lancés, nous avons maintenu et même renforcé le rayonnement de la Collectivité de Saint-Martin.
Sans triomphalisme aucun car le travail a été ardu pour tous, nous avons tenu bon envers et contre tout.

Chers collègues élus, mesdames et messieurs de la presse et à vous tous qui m’écoutez, je tiens à vous remercier pour votre mobilisation, pour votre engagement et pour vos efforts dans cette période inédite. Grâce au travail collectif, nous avons maintenu notre cap et nos ambitions.

Qu’il s’agisse de la récession économique qui menace sans cesse, que ce soit la crise sanitaire qui nous rappelle constamment qu’elle peut être encore d’actualité, notre dynamique collective ne doit pas faiblir. Nous avons de beaux et nouveaux projets à déployer. Nous avons une feuille de route à poursuivre, avec enthousiasme, avec plaisir et avec détermination !

Si vous le permettez, je voudrais faire un bref retour sur nos réalisations de 2022. Je vous exposerai ensuite nos grandes actions à venir qui sont placées, bien sûr, dans la ligne droite des engagements que nous avons pris auprès de vous pour la Collectivité de Saint-Martin.

BILAN

Ces derniers mois, nos objectifs principaux ont été de maintenir nos missions fondamentales que sont la formation et l’éducation, le financement des projets et besoins de notre jeunesse, l’accompagnement de porteurs de projets de création d’entreprises, les actions d’amélioration du cadre de vie sur l’ensemble de notre territoire, le développement d’action en faveur de notre biodiversité, la consolidation des liens entre les membres de notre communauté et j’en passe.
Je pense que le pari que nous avions pris a été réussi.
En matière de formation et d’éducation, cette année nous a permis de démontrer notre engagement vis-à-vis des jeunes et des moins jeunes en matière de formation et d’éducation.
Le challenge n’a pas été de toute simplicité. La fin de la crise sanitaire et ses conséquences directes affectant encore les mécanismes existants.
Pour nos élèves et étudiants en situation de fracture numérique nous avons investi et distribué plus de 1000 matériels informatiques (des ordinateurs et tablettes).
Si je devais reprendre notre slogan de campagne : « La jeunesse est la base et avenir de notre société »

Parce que nous y croyons fermement, nous avons donc œuvré dans ce sens dans les domaines de l’éducation, de la formation, de l’accompagnement, de la mobilité et du financement d’activités.

C’est donc avec un vrai sentiment de satisfaction que nous pouvons aujourd’hui dire pour attester que nous avons été des gens de parole que nous avons :

- Inauguré avec le concours de l’Etat, la Mission Locale de Saint-Martin (mai)
- Que nous avons mis en place l’Aide à la mobilité étudiante (juin)
- Que pour faciliter les ambitions en matière de formation de nos jeunes nous doublé le montant de la bourse annuelle (juin) (décembre)
- Dans un souci de les accompagner du début à la fin de leur projet de mobilité étudiante, nous avons organisé le 1er « Successful Departure 2022 » (juillet)
- Afin de veiller à ce que les offres de formation cadraient avec les besoins du marché mais également avec les attentes de notre jeunesse, nous avons organisé en juillet dernier le « Forum de la formation » (juillet) (juillet) (juillet)
- En juillet dernier nous organisions également le 1er « Of Competences » avec le PIC de Saint-Martin (juillet)
- C’est pour notre jeunesse, pour sa formation, son apprentissage que nous avons lancé les travaux de construction du nouveau collège 600 au Quartier d’Orléans (juillet)
- Pour leur rappeler que nous étions fiers de leurs accomplissements, nous avons organisé en juillet dernier, la Soirée des lauréats (juillet)
- Nous avons lancé la Cité Éducative, moyen par lequel nous intensifions les prises en charges éducatives de nos enfants et de nos jeunes. (juillet)
- Nous avons organisé le « Moho Camp » (juillet)
- Et en août dernier, nous organisions le EDU’CAMP (août)

La liste peut sembler longue mais parce que la « jeunesse est vraiment la base et l’avenir de notre société » durant les neuf mois derniers nous avons également
- Rencontré le Président de l’Université des Antilles afin de discuter de la possibilité pour nous d’ouvrir une antenne du campus de l’Université des Antilles et proposer les enseignements qu’elle offre à Saint-Martin (octobre)
- Nous avons institué la Bourse réservée aux étudiants de BTS qui jusqu’alors, parce que le BTS se préparait à Saint-Martin, ne bénéficiaient d’aucune aide financière. (novembre)
- Enfin, nous organisions en décembre dernier, le premier Salon de l’Orientation et de la Mobilité Étudiante (décembre) qui s’est avéré être un réel succès, qui a su attirer des universités du reste de la Caraïbe (Aruba, Trinidad, la Jamaïque, bien évidemment de la Guadeloupe et de la Martinique)

De nombreux autres dispositifs de soutien et d’actions ont été déployés et diffusés régulièrement sur les réseaux sociaux par notre service de communication.
Nous ne pouvions déployer autant d’effort sans mettre en avant notre culture, l’âme de Saint-Martin.

Il était essentiel pour nous de célébrer non seulement notre Culture mais également notre Identité, nos traditions, la Friendly Island que nous sommes et tout particulièrement le St. Martin Unity Flag, ce symbole culturel que nous partageons avec nos frères et nos sœurs de Sint Maarten

C’est ainsi que nous avons :

- Commémoré l’abolition de l’esclavage (mai)
- Nous avons célébré la fête du Poisson, notre traditionnel « Fish Day » (juin) (juin)
- Nous avons tenu la Fête de Grand Case 2022 avec tout ce qui lui est particulier (juillet) (juillet) (juillet)
- La Fête de Marigot lors de laquelle nous célébrons également Bastille Day - Fête Nationale (juillet ) (juillet)
- Le mois qui a suivi nous organisions un “Tribute to Ruby Bute”, poétesse, conteuse, artiste peintre émérite de Saint-Martin (août)
- Nous étions à l’origine de la Fête de Sandy Ground (août) (août)
- Cette année, nous avons tenu à marquer « Saint-Martin's Unity & Friendship Day » le 11 novembre dernier par un moment mémorable, celui de l’adoption du symbole culturel conjoint à Sint Maarten et Saint-Martin, le « St. Martin Unity Flag » (novembre) (novembre) (novembre)
- Pour les fêtes de Noël et de fin d’année nous avons organisé des Sérénades dans les quartiers (décembre)
- Ainsi que le « Christmas Village » (décembre)

Je ne veux pas être trop long mais je me dois de dire que notre Délégation Solidarités et Famille a œuvré pour l’accompagnement des enfants de l’aide sociale à l’enfance et ainsi propose 25 places et un service de prise en charge de 5 jeunes majeurs afin de répondre à leurs problèmes de logement, d’ouverture des droits et d’accompagnement dans un projet insertion -formation.
Ces services seront opérationnels dès le début de cette année (2023).
Depuis plusieurs années, il n’y avait plus de bilans de santé systématiques dans les écoles maternelles de Saint-Martin.
Nous avons procédé à l’embauche d’une infirmière puéricultrice et d’une interne en médecine ce qui a permis en 2022 de remettre en route ces bilans qui font partie d’une des missions obligatoires de la PMI.
Nous avons 7 écoles maternelles publiques sur le territoire et donc, ce sont 427 enfants qui sont concernés par ce dispositif.
Ces bilans en école maternelle ont débuté après le premier trimestre scolaire, en mars 2022, 150 enfants des écoles maternelles ont eu leur bilan. 52 enfants, soit 35% d’entre eux ont dû être orientés vers d’autres professionnels de santé (CMP enfant, ORL, Ophtalmo, dentiste, CAMSP…)
Cette action se poursuit en 2023 avec soutien de l’ARS dans le cadre de la stratégie de prévention à la protection de l’enfance.

Nous avons facilité l’ouverture de 15 places en Centre d’Action Médico-Social Précoce et en Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés.
Ces accompagnements (pour les Iles de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin) sont portés par l’association CORALITA pour la prise en charge des enfants et adultes handicapés autorisés conjointement par l’ARS et les Collectivités de Saint Martin et Saint Barthélémy avec financement à hauteur de 20% pour les Collectivités.
Je tiens à remercier l’Association CORALITA ainsi que l’ARS sans lesquels cela n’aurait pas été possible.
Nous avons organisé, avec le concours d’association du troisième âge, la Maison de Retraite Bethany Home et (…) la Semaine Bleue du 3 au 9 octobre 2022 pour nos aînés avec activités de bien-être, de sport adapté et de convivialité sur l’ensemble du territoire.
Vous me pardonnerez cette énumération mais nous avons également mis en place une économie au service du développement que nous voulions pour notre territoire.

C’est ainsi que nous avons organisé
- Job Dating spécial « Tourisme » en juin dernier (juin)
- Une Caravane de l’emploi dont l’objectif était de promouvoir l’offre d’emploi du territoire par des opérations de proximité, sur des thèmes différents.
Afin d’optimiser les embauches, de rendre visible l’offre d’emploi sur le territoire, il nous semblait plus convenable de nous rendre au sein des quartiers. Ce que nous avons fait en (juin)
- Nous organisions une autre Job Dating spécialisé « BTP » trois mois plus tard. (septembre) (septembre)
- En décembre, nous avons organisé le premier Gala du bénévolat afin de mettre en valeur l’action bénévole sur l’ensemble du territoire et d’honorer celles et ceux qui donnent sans compter afin de faire progresser les causes sur l’ensemble du Territoire (décembre)
- En Décembre, également, nous organisions une action intitulée « Réparer les injustices » (décembre).

Nous avons œuvré pour un meilleur cadre de vie pour tous.

C’est ainsi que vous avez tous pu constaté le réfection de plusieurs tronçons de réseau routier, la réhabilitation de »s toilettes publiques sur le Front de mer de Marigot et toutes les actions d’embellissement et de nettoyage de l’espace public, la rénovation du Pont de Sandy Ground et pour finir le nettoyage du Quartier d’Agrément.

Comment travailler pour un meilleur Saint-Martin sans renforcer la coopération avec Sint Maarten et la Caraïbe ?

Quoi qu’on en pense, il est de notre devoir de rénover l'accord de 1648, de lui conférer la légitimité politique et juridique contemporaine qui lui fait défaut et de le doter des contenus qui permettront de mettre en œuvre conjointement et efficacement des solutions communes et solidaires à des problèmes communs et solidaires.

Mais la coopération au départ de Saint-Martin c’est également les rapports avec le reste de la Grande Caraïbe.
C’est ainsi que quelques jours après notre accession au pouvoir nous avons été invité par les autorités Anguillaises en avril 2022.

Que le mois suivant nous effectuions notre première rencontre officielle avec des membres du Government of Sint Maarten.
Au mois de juin 2022 nous avons effectué notre premier déplacement en Guadeloupe, rencontré ensuite les élus de la Collectivité d’Outre Mer de Saint-Barthélemy, et eu l’honneur de recevoir la visite de son Excellence le Gouverneur de Sint Maarten, Monsieur Eugene HOLIDAY. Au mois de septembre dernier, nous rencontrions son Excellence le nouveau Gouverneur de Sint Maarten, Monsieur Ajamu G. BALY.

En octobre 2022, suite au passage de la tempête Fiona qui a cause des dégâts en Guadeloupe, en ma qualité de Président et par élan de solidarité je me suis rendu en Guadeloupe pour y apporter le soutien moral collectif à nos frères de la Guadeloupe et y ai fait don de vivres et autres biens. (Octobre)

En décembre, Monsieur le Président du Conseil Exécutif de l’assemblée Unique de la Martinique, Monsieur Serge Letchimy, nous rendait visite à Saint-Martin (décembre) afin d’avancer dans la réflexion suite à l’Appel de Fort de France et la question des évolutions institutionnelles.

Durant les 9 derniers mois, nous avons également veillé à être sur le terrain et à vos côtés

- C’est ainsi que nous avons effectué des visites à Sandy Ground et Quartier d’Orléans (mai) (mai)
- Nous avons visité les écoles, collèges et lycées du territoire entre juin et septembre dernier (juin) (10 juin) (septembre)
- Effectué une visite à la caserne du SDIS à La Savane (juin)
- Dirigé le poste de contrôle lors du passage de la Tempête Fiona (septembre) (septembre) afin de nous assurer de la sécurité des habitants de Saint-Martin.
- Dans ce même esprit, nous avons organisé la collectivité au cœur des quartiers (septembre) (décembre) (décembre)
- Nous avons organisé la Semaine bleue afin d’être au côté de nos aînés (septembre) (octobre)
- Nous avons également participé à la Marche pour la paix (octobre) organisée par les écoles de Sandy Ground.

Quand le 07 décembre 2003, nous disions « OUI » à l’évolution statutaire, nous savions dès lors que ce serait un processus évolutif.

Aujourd’hui, solidaire de l’appel de Fort de France de Mai dernier, nous réfléchissons à renforcer le degré d’autonomie de la Collectivité d’Outre Mer de Saint-Martin

C’est ainsi qu’en juillet dernier, une délégation d’élus rencontrait le Ministre des Outre-Mer afin de poursuivre les échanges sur la question de l’évolution institutionnelle, qu’à l’occasion de plusieurs déplacements à Paris, de nouvelles rencontres entre une délégation d’élus de Saint-Martin et le Ministre des Outre-Mer ont eu lieu afin d’avancer sur la demande de Saint-Martin et des autres collectivités d’outre-mer et toujours dans cette même optique, nous nous sommes rendus à Bruxelles et avons participé à la Conférence des Régions Ultrapériphériques (novembre)

o C’est également dans cette optique que nous avons entamé le processus de mise en place de notre propre Service Territorial d’Incendie et de Secours (STIS) de Saint-Martin (décembre)

Bien que cette énumération vous a paru longue et ennuyante, elle n’est certainement pas exhaustive. Il y a nombre d’autres projets sur lesquels nous avons travaillé et que je n’ai pas mentionné.

Sur le plan de notre engagement en matière de responsabilité sociétale et de développement durable, nous avons pris quelques initiatives dans le domaine de la protection de l’environnement, des initiatives visant de poursuivre l’élimination de toute forme de pauvreté, de promotion de la justice sociale qui marquent une réelle avancée, dans notre dynamique socialement engagée.

Bien évidemment, notre souci premier c’est notre responsabilité sociétale à l’égard des générations présentes. Mais nous avons également le souci que nous avons des générations futures.

Le développement durable est un principe d’action politique transversal et nous faisons en sorte qu’il concilie le développement économique, la cohésion sociale et les impératifs écologiques à travers un ensemble de valeurs humanistes, de considérations éthiques (équité, égalité, parité, etc.), et de prises de décision démocratiques et participatives, mises au service d’objectifs de long terme face aux menaces (changement climatique, érosion de la biodiversité, exclusion sociale, etc.) pesant sur le devenir de notre collectivité.

Pour atteindre nos objectifs de développement durable et responsabilité sociétale nous travaillons, ensemble, à la transformation radicale des modes de penser, de vivre et de travailler.

Dans un monde en ébullition, il n’a jamais été aussi important de nous surpasser ;

Les derniers mois de 2022 ont été riches en adaptation pour l’ensemble de la communauté des agents territoriaux et je ne peux qu’en tirer un bilan positif.

Despite the numerous changes that we’ve introduced to increase our efficiency as a public service, you have demonstrated great willingness to adapt.

Aujourd’hui, je souhaite me tourner vers nos nouveaux défis. Nos accomplissements viennent réaffirmer ma volonté de renforcer nos missions fondamentales d’enseignement, de formation, d’insertion et d’innovation, que j’inscris dans des axes stratégiques de développement incluant, c’est fondamental, la qualité de vie quel que soit l’endroit où l’on vit à Saint-Martin.

PERSPECTIVES 2023

J’avais défini 3 axes politiques de développement très clairs en début de mandat. C’est sur ces trois axes que je souhaite vous exposer mes perspectives pour 2023 :

a. Améliorer encore ce qui est déjà notoire pour Saint-Martin : la formation et l’innovation.

b. Faire de la Collectivité de Saint-Martin une collectivité exemplaire : Une collectivité en parfaite interaction avec le bassin régional auquel elle appartient.

c. Enfin, améliorer la qualité de vie sur l’ensemble du territoire et faire de notre collectivité un lieu d’épanouissement.

Notre engagement social est un marqueur fort de notre politique.

En 2023, nous poursuivrons le renforcement des missions fondamentales que nous avons arrêté pour la Collectivité de Saint-Martin.

Nos objectifs restent centrés sur le développement de notre territoire : le saint-martinois conservant une place centrale. En ce sens, nous poursuivrons l’ensemble des efforts déployés en 2022. Notre proximité avec nos concitoyens est une force et nous la maintiendrons.

Parmi les projets en cours, déjà financés ou pas
- Le Collège 600 à Quartier d’Orléans
- Le Collège 900 à La Savane
- La Transformation de l’ancienne médiathèque en Microfolie et en abri para cyclonique
- L’aménagement du secteur de la Savane (VRD)
- La mise en place d’un éclairage public intelligent sur la majorité du réseau routier et à l’intérieur des quartiers du territoire
- L’aménagement du pôle touristique de Grand Case
- Le lancement des études pour la construction d’une cité administrative de la COM de Saint-Martin
- La poursuite des travaux de réhabilitation du Stade Louis VANTERPOOL de Marigot
- La reconstruction du Stade Albéric RICHARDS
- La transformation de l’ancien collège SOUALIGA en Cité des métiers
- L’enlèvement des épaves de BHU dans le Lagon de Simpson Bay

D’autres projets, qui eux ont été financés par le REACT-EU :

- La création du Centre de Promotion de la Culture et du Patrimoine Immatériel de Saint-Martin (Ancien bâtiment Office du Tourisme)
- Embellissement des zones touristiques et de l’image de la destination Saint Martin + de 2M€
- Remise à niveau de la caserne des pompiers de La Savane 2,5M
- La création d’un campus connecté + de 0,4M€
The Collectivité is not alone in its territory. With our partner organizations, we will continue to coordinate many actions for the benefit of the territory and for the benefit of all residing here.

We will set up a strategic steering committee to develop, among other things, new collaborative and interdisciplinary projects.

All the major projects I have just mentioned, like many others, will be carried out with rigor and coherence, in a new and structured quality approach, with the support of real management tools and strategic decision-making support.

In 2023, we will draft a multi-year vision of our actions, over the next ten years, and deploy this vision in our daily activities within our departments, with a view to simplifying processes and increasing our collective efficiency.

Finally, the year 2023 will be punctuated by arts and culture, which are both a source of creativity, links, and positive values accessible by all and for all.

Just like the development of sports activities, I want the development of artistic practices and partnerships, in the field of leisure but also in the fields of training and research.

It is on these strengths that we will build 2023, the year of culture in SAINT-MARTIN.

Dear friends,
Colleagues
Dear members of the press,

The year 2022 has allowed us to highlight the values that belong to our community. Values of innovation, of creation, increased solidarity, of commitment, determination, hope, and success.
It is on these values that I wish for the projects of 2023 and the future of our community to be built. It is on this basis that I wish to propel us forward.

In this sense, I offer you my best wishes for this new year. I hope that it marks the return of a serene overall atmosphere and new collective successes.

I want our social commitment to be the strength by which we accomplish our challenges.
I know I can count on you, on our high regard for community values, and on your mobilization for all future projects. Together, with the support of our partners, we will be able to do everything possible to ensure the success of this first real year of mandate and the success of this year 2023.

I wish each and every one of you a very, healthy, happy, and prosperous new year. May it symbolize the return of moments of friendliness, everywhere in SAINT-MARTIN, with your loved ones, your friends, and your family.

Thank you all.
Louis MUSSINGTON

Vinaora Nivo Slider 3.x

RADIO FROM VOICEOFTHECARIBBEAN.NET

Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x